Instants voyage – Myanmar

Le Myanmar, le tout premier pays de ce grand voyage d’un an, le tout premier pays d’Asie que j’ai visité, un pays magnifique avec des gens fabuleux.

Un peu d’histoire

Faisons un peu d’histoire avant de commencer le récit de mon voyage.

Le Myanmar pour l’ONU et les Etats-Unis, la  Birmanie pour la France, le Canada,… a été une colonie du Royaume-Uni jusqu’en 1948. Depuis le pays a été dirigé par plusieurs dictatures. Depuis 2011, le pays essaie de mettre en place une république démocratique. Mais ce process n’est pas facile à réaliser après tant d’années sous le giron de l’armée. En effet le Myanmar est un pays créé autour d’ethnies avec des cultures, une langue différente. Ils ont une culture commune très limitée. Le Myanmar est un pays de différentes nations, un peu comme l’Europe. Donc tout n’est  pas facile à mettre en place. De plus l’armée a toujours un pouvoir très important au sein du Parlement. J’espère qu’ils arriveront à trouver une solution aux différents conflits car c’est un pays magnifiques avec d’énormes ressources pour se développer économiquement.

Yangon

Je suis arrivé à Yangon dans le sud du pays le 5 septembre après 12h de vol entre Londres-Singapour, une escale de 2h à Singapour et 3h de vol pour atteindre Yangon (appelé Rangoun en français).

Sorti de l’aéroport, je négocie pour la première fois le prix d’un taxi ! Je monte dans le taxi, j’en ai à peu près pour 1h de voiture. Mais ça c’était sans compter les bouchons !! Au final, il m’aura fallu 1h40 et un détour par la station essence pour atteindre mon hôtel Cette première expérience m’en aura appris pas mal sur la conduite au Myanmar :

  • Le volant est à droite et la conduite aussi, un brin dangereux pour dépasser ! 😊
  • Le code de la route ??? je crois qu’il en existe pas ! Par contre les coups de klaxon vont bon train pour signaler sa présence lors d’un dépassement ou pour indiquer que l’on est prioritaire au carrefour !
  • Faire le plein d’essence : il vous suffit de remplir la bombonne d’essence qui se trouve dans le coffre de la voiture ! (ceci n’est valable que pour les anciennes voitures)

Ma première réflexion est sur l’odeur présente dans la ville ! Bah oui ça me change de mes prés de vaches et des vignes ! Yangon est une ville très dense (6millions d’habitants) avec énormément de trafic donc une forte pollution ! De plus j’arrive pendant la période des pluies donc vive les odeurs des remontées d’égout !

Evidemment cette ville ne ressemble à rien de ce que je connais : marchand de nourriture dans la rue, marché avec poisson et viande à l’air libre ! Je savais déjà que c’était ainsi mais le voir (et le sentir) ce n’est pas pareil ! De plus c’est un mix entre modernité et tradition :

  • Distributeur de billet dans l’enceinte du plus grand temple du Myanmar
  • La 4G à bas prix et accessible partout.
  • Les derniers téléphones portables en vente avec des publicités orientées sur la qualité des selfies !!
  • La plupart portent l’habit traditionnel birman : le langyi : sorte de grande jupe portée par les hommes et les femmes
  • Ils vont très souvent au temple pour prier et font des offrandes régulières aux moines.

La ville en soi n’est pas très intéressante à visiter donc je suis vite partie pour Bagan (9h de bus de nuit et j’ai super bien dormi)! C’est l’endroit que je voulais le plus voir en Birmanie : 2000 temples construits entre le XI et XII siècle !

Bagan

Le principe :

  • louer un e-bike (comprendre scooter électrique) et parcourir les 50km2 pour découvrir les temples et stupas.
  • Trouver un temple ouvert et monter dessus pour admirer la plaine de temples.

Petites anecdotes : Le mieux est admirer le lever et le coucher du soleil. Donc il faut se lever tôt (4h30) pour pouvoir admirer un beau lever de soleil ! Malheureusement pour moi les levers de soleil ont été compliqués. Le premier jour, je me suis perdue dans des petits chemin en pleine nuit avec plein de bruits d’animaux bizarres autour de moi et seule ! Autant dire que je faisais pas la maligne ! Petit rappel c’est la saison des pluies donc je me suis enfoncée plusieurs fois dans la boue et mes pieds avaient une couleur charmante de terre ! Deuxième jour 10 min après mon départ (ndlr 5h du matin) il se met à pleuvoir pendant 2h ! Au moins je peux dire que j’ai des photos du levers de soleil sous la pluie ! Je suis chanceuse ! 😉

Pour les couchers, j’ai eu le droit à un coucher de soleil avec des éclairs et du tonnerre, un coucher de soleil avec de la pluie et enfin un coucher de soleil magnifique !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lac Inle

Je vous passe les détails du voyage à Mandalay, Pyin oo Lwin, le viaduct de Gokteik sinon cela va être trop long! Allons donc directement au Lac Inle et plus particulièrement au trek pour atteindre le Lac Inle ! Vous avez bien lu j’ai fait un trek de 65km pendant trois jours.

L’un de mes meilleurs moments de mon voyage : trois jours dans les montagnes birmanes. Nous étions un groupe de 7 uniquement des femmes avec un guide féminin avec 6 nationalités différentes ( birmane, israëlienne, australienne, singapourienne, allemande et française !). Nous avons dormis chez l’habitant. Je ne sais pas si c’est parce que nous avions marché environ 20-25km mais ces deux diners ont été les meilleurs que j’ai mangé en Birmanie. Nous avons traversé la jungle, les champs de rizière, différents villages de différentes ethnies.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je vous ai fait un résumé de ma visite de 26 jours au Myanmar car j’en aurais beaucoup à dire sur ce pays mais restons sur l’essentiel et ce qui m’a le plus marqué dans le pays ! Ah si une dernière chose les gens sont géniaux ! Ils sont très accueillants, souriants, toujours prêts à vous dire bonjour, à vous aider et à parler avec vous !

Je vous dis à bientôt pour un nouveau billet sur mon périple !

 

Anne-laure

Une réflexion sur « Instants voyage – Myanmar »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *